• Home  / 
  • SEO
  •  /  11 astuces #SEO essentielles pour ton site

11 astuces #SEO essentielles pour ton site

By KrustyHack / last year
seo basics

Cela peut paraître basique, mais il est toujours bon de revoir les bases de la SEO. Pour optimiser ton site pour les moteurs de recherche, voilà 11 astuces essentielles à savoir.

Mes techniques, ma vision de la SEO

Je te présente 11 points SEO qui, pour moi et selon mes expériences vécues, sont essentiels dans une bonne stratégie SEO. Faire un site ne veut pas dire uniquement mettre du contenu, quelques photos/images et basta. Si tu veux que celui-ci soit visible des autres, il est important de suivre quelques règles de base. Ces points à ne pas oublier sont présents dans tous mes projets web.

1. Ton site doit avoir un sujet central

Bien évidemment, tu peux parler de plusieurs sujets sur ton site, mais il faut en avoir un central, qui va tout régir. Un sujet principal quoi, qui sera la ligne directrice de ton contenu. Si vous n’avez pas d’idées, faites une petite recherche de mots-clés (avec Google Keyword Planner par exemple). Cela vous permettra également de voir le potentiel d’audience d’un mot clé.

2. Mentionner l’expression clé quand il faut et où il faut

Une fois votre mot-clé choisi, il ne faut pas le balancer à tout va dans le contenu de votre site, sans réfléchir. Il est important de le placer à des endroits stratégiques comme le nom de domaine (même si ça se discute), le titre du site, la description du site, les catégories, le contenu, …

Par exemple, je choisi le mot-clé « comparatif voiture ». Voilà à quoi pourraient ressembler les différents éléments cités ci-dessus:

  • Domaine: « mon-comparatif-voiture.com » (bien que moi-même je ne met pas forcément tous les mots-clés dans le domaine, ça dépend si je fais un MS ou un satellite)
  • Titre: « Comparez malin avec le comparatif de voiture XYZ »
  • Description: « Bien choisir son véhicule avec notre comparatif de voiture en ligne. En quelques clics, comparez toutes les marques et tous les modèles de voitures. »
  • Catégories: « Voitures de sport », « Voitures tout terrain », …

Tu as compris le principe. Quand tu rédiges des titres, des descriptions, des articles, … aies toujours en tête ton expression clé pour travailler autour de celle-ci.

Pour gérer les éléments SEO élémentaires du site, j’utilise Yoast SEO sous WordPress. Il fait un bon taff et permet de gérer comme il faut tout le bordel des metas, titres et compagnie.

3. Ajoute des liens internes à ton site

Ça paraît basique mais c’est un élément primordial. Bien linker ses pages entre elles permet de partager le jus à l’intérieur de ton site et de diriger le visiteur sur du contenu « similaire ». Perso, j’utilise le plugin WordPress SEO Smart Links, même si je préfère linker à la main dans mes contenus car le plugin commence à être dépassé.

4. Utilise des urls SEO friendly

Cela peut sembler con, mais la structure d’une url est importante. N’utilise pas des urls avec des numéros pour identifier tes articles/pages, mais plutôt des urls contextuelles optimisées du genre: « http://www.monsite.com/CATEGORIE/TITRE-ARTICLE ». Exemple: http://www.mon-comparatif-voiture.com/voitures-de-sport/comparaison-mercedes-bmw.

Evite les urls du type « http://www.monsite.com/?p=69 ». Avec WordPress, tu peux facilement configurer tout ça dans les réglages des permaliens.

Fais également attention à ne pas avoir des url de 15 kilomètres de long.

5. Assure-toi d’avoir un site rapide

Le temps de chargement de ton site est un élément primordial pour la SEO. Il existe beaucoup d’éléments qui permettent d’optimiser son site. Sous WordPress, le plugin W3 Total Cache est un must have. Bien réglé, il permet d’augmenter drastiquement la rapidité de ton site. Pour tester tout ça, j’utilise Pingdom Tools ou GTMetrix.

Voici ce que ça donne sur mon site:

On peut voir que j'ai encore quelques optim' à faire, même si la note globale est pas dégueu

On peut voir que j’ai encore quelques optim’ à faire, même si la note globale est pas dégueu

J’utilise également un CDN pour la plupart de mes assets (images, js, css, …) qui me permet de servir ces fichiers selon la localisation du visiteur. Par contre mon optimisation des images n’est pas top mais cela peut se régler avec des plugins WordPress.

6. Utilise des mots-clés dans les noms de tes images

Je sais que je ne le fais pas tout le temps, mais j’essaye un maximum de nommer mes images correctement. Souvent j’utilise quelques mots-clés du contenu dans lequel j’ai intégré mon image et quelques mots-clés qui décrivent l’image. J’ajoute également une balise alt et title ainsi qu’une légende. Ca me permet de retrouver certaines de mes images dans Google Image et de catcher un peu de trafic.

Par exemple, j’ai une image avec la photo d’une voiture sportive noire de marque BMW (par exemple), je vais essayer de renommer mon image en « voiture-sport-bmw-noire.jpg », afin que rien qu’en lisant le nom du fichier, on sache de quoi l’image « parle ».

Bon, je dis ça mais je ne le fais pas tout le temps (exemple avec mon screenshot au-dessus). Des fois j’oublie.

7. Fais des liens vers des sites externes de la même thématique

Oui oui, tu as bien lu ! C’est même une recommandation qui date ! N’hésite pas à inclure des liens externes dans ton contenu. Par exemple si tu fais un comparatif de voiture entre BMW et Mercedes, inclue un lien vers la fiche descriptive de chacune des voitures, vers le site du constructeur.

Dans mes articles, je met toujours un peu de lien externe. Bon bien sûr, il ne faut pas abuser et en mettre une plâtrée. En général je me pose toujours la question: « Est-ce que ce lien peut apporter quelque chose à mon visiteur ? ».

8. Ajoute régulièrement du contenu à ton site

Quand je dis régulièrement, c’est pas forcément toutes les heures ou tous les jours. Ça m’arrive de faire qu’un seul article dans la semaine. Mais il faut continuellement faire vivre ton site, d’une part pour tes visiteurs, d’autre part pour Google.

En général je me fixe au minimum 1 article par semaine. Mais quand j’ai de l’inspiration, j’essaye d’écrire un article aussi souvent que possible, même si j’en ai déjà posté un la veille. Si dans la même journée j’ai plusieurs idées, je les met au brouillon et je les publie en différé pour ne pas avoir d’un coup trop d’articles publiés.

Pour trouver des idées de contenu, je me base beaucoup sur Twitter pour voir les tendances actuelles et sur mes listes de flux RSS pour rechercher du contenu ciblé.

9. Assure-toi que ton site est indexé

La plupart des moteurs de recherche arriveront « tout seul » à trouver tes pages/articles (importance du maillage interne, par exemple). Mais pour aider tout ça, je partage dans la foulée mes nouveaux articles sur les réseaux sociaux avec le plugin HYPESocial – Buffer, je balance mes articles dans quelques annuaires thématiques, j’en parle sur les forums, … et autour de moi, à mes potes, ma famille, … Les gens peuvent alors en parler autour d’eux, partager les liens, les mettre sur leur blog, …

J’allais oublier: ajoute ton site à la Console Google ! C’est LE réflexe à avoir sur un projet white hat !

Après je ne fais pas vraiment attention si mes articles tout frais sont indexés rapidement ou pas. Je travaille beaucoup avec les réseaux sociaux et je me focalise d’abord sur le bon partage de mon contenu. En général, mes articles sont indexés en quelques heures ou quelques jours (le max que j’ai eu c’était 4 jours je crois). Je sais qu’il existe des astuces pour booster ça mais je ne les ai jamais essayées.

Après, pour vérifier que ton site est indexé, tu peux taper « site:monsite.com » dans Google. Il te donnera le nombre de pages indexées de ton site. Je fais ça surtout lorsque je lance un nouveau site pour voir s’il est bien indexé. Après je laisse Google faire son taff et basta.

Mon site a 209 pages indexées sur Google

Mon site a 209 pages indexées sur Google

10. Fais du netlinking

Basique mais très important: le netlinking. Avoir des sites externes qui pointent vers ton site est un facteur important de positionnement. Bien sûr, ça ne fait pas tout, mais si tu as de bons sites (pas des annuaires à la con que tu peux trouver partout) qui te linkent, ça t’enverra du jus SEO sur ton site et ça c’est tout bénef’. En général, pour avoir quelques liens ciblés et faciles, je fais quelques annuaires trustés et fiables, du genre costaud.net. Au début d’un projet, je fais à peu près 1 annuaire tous les 2-3 jour pour commencer tranquille.

Comme dit, j’ai une stratégie de netlinking quasi nulle. Pour l’instant je travaille surtout le contenu, je fais un peu de baitlinking pour catcher du lien retour gratos et c’est tout. Il existe des stratégies de netlinking beaucoup plus travaillées. Mais pour commencer ton site, quelques petits liens bien placés suffiront.

Bien évidemment, cela dépend aussi de la concurrence sur le mot-clé que tu as choisi. Mais encore une fois, je fais toujours comme ça: d’abord le contenu et le social, après le netlinking.

 

11. Fais des articles « humains »

Je veux dire par là, écris comme un humain. Ne cherche pas (pas tout de suite en tout cas) à faire du contenu automatisé, ça risque d’être dégueulasse et Google va te le faire savoir. Comme dit plus haut, cherche toi une bonne thématique, une bonne idée, regarde à gauche à droite ce que font les autres et écris à ta façon, avec tes mots et tes idées.

Ne cherche jamais à aller trop vite. Construis ton projet, alimente-le avec des idées, du contenu, en pondant au fur et à mesure des articles, des tests, des tutoriaux. Enfin tout ce qui peut réellement intéresser ton visiteur.

N’hésite pas à t’inspirer de ce que font les autres. Alors attention, je ne te dis pas de copier/coller comme un goret. Mais picore par-ci par-là et construit ton contenu avec tes mots.

1 comment

Leave a comment: